Nogent-sur-Eure
Le mardi de 16h00 à 18h30
Le vendredi de 16h00 à 18h00
Tél. : 02 37 25 87 04
Formulaire de contact
3 place de la Mairie
28120 Nogent-sur-Eure
! Alerte / Info !

En raison d'une réunion extérieure, la permanence du 28 Mai débutera vers 17 h 30.

La Mairie sera exceptionnellement fermée les 24 et 31 Mai 2019.

Église

Historiquement, notre petite église médiévale romane, dédiée à saint Silvain, faisait partie intégrante d'une seigneurie. Nous pouvons, encore aujourd'hui, deviner les vestiges des armoiries seigneuriales sur la litre (le bandeau) située juste au dessous des fenêtres sur la face nord.
Implantée près des anciennes douves du château, le cimetière la flanquait, côté nord à la place de l'actuel parking et de la salle polyvalente, côté sud au niveau de l'espace vert actuellement plantés de tilleuls.

église de Nogent-sur-Eure

À l'origine seul le bâtiment central existait et le clocher le surmontait en son centre. C'est la raison pour laquelle au début des années 1980, la charpente a commencé à s'effondrer, affaiblie par le poids et les marques du temps laissés par l'ancien clocher. Cette rénovation a prouvé, s'il en était besoin, par la conception de la charpente, l'existence du clocher central. L'époque à laquelle le clocher à été excentré se situe fin 16ème, début 17ème.
En ce qui concerne la création de la sacristie et des chapelles latérales, les archives départementales détiennent un plan de l'église, daté du 19 août 1853 qui indique clairement l'existence de la sacristie et seulement de la chapelle nord, la construction de la chapelle sud n'a donc pas été concomitante.
Dans la maçonnerie, les petites fenêtres romanes se distinguent encore, la seule qui subsiste, non murée, s'ouvre à l'est et offre toujours aujourd'hui une entrée lumineuse dans l'abside.
Autour de l'église on remarque deux types de contreforts, les premiers les plus étroits datent de la création de l'édifice, les plus massifs datent du 18ème, placés en renfort
Le néo-classicisme fin XVIII ème début XIXème a beaucoup marqué cet édifice.

À l'extérieur, comme nous l'avons vu, par l'adjonction de la sacristie ainsi que des petites chapelles latérales formant maintenant transept.

À l'intérieur :

Le clocher ne dément pas non plus son appartenance, au moins partielle, au néoclassicisme puisqu'il est porteur d'une cloche en bronze coulé datant du 4ème quart du XVIII ème siècle.
Enfin, dans la sacristie, subsistent des vêtements sacerdotaux du XIX ème qui occupent toujours actuellement les meubles porte-chasubles

Les parois des murs nord et sud sont porteuses de statues dont trois sont particulièrement remarquables :

C'est trois statues polychromes, ont été recouvertes d'un badigeon, comme toutes celles de l'église, pendant la période s'étendant de la révolution française de 1889 à la séparation de l'église et de l'état en 1905, lorsque les biens de l'Eglise sont devenus propriété de l'Etat.
La majorité des autres statues sont d'époque néo-classique.

Malheureusement nous n'avons pas retrouvé, dans l'instant, de documents antérieurs à l'année 1821 en ce qui concerne l'église, ni à la mairie, ni aux archives départementales et nationales. Il eût été intéressant de retrouver son histoire...Mais tous les espoirs sont permis, de mémoire vive, d'autre documents existent.

Aujourd'hui, les derniers travaux importants réalisés datent du début des années 1980. Ils concernent la charpente, la toiture, ainsi que la remise en état du clocher, à l'extérieur.
À l'intérieur, l'abside a totalement changé de caractère.
Le retable à été déplacé au niveau du portail intérieur, au fond de l'église et déposé en fer à cheval autour de celui-ci, rendant à l'abside à son image naturelle, en demi-cercle.
Le maître-autel à été transféré dans la chapelle sud, au profit d'un autel de conception résolument moderne, placé au centre de l'abside, de telle manière que l'officiant fait face au public.
Le Christ en croix a trouvé place sous la petite fenêtre romane, adossé dans la courbure de l'abside.
Enfin, les vitraux anciens ont fait place à des vitaux contemporains, nouvelle marque du passage des siècles et des genres.

Notre église, en elle-même, répond à tous les critères architecturaux des édifices religieux battis à l'époque médiévale dans notre région, elle a subi comme beaucoup d'autres, les assauts et les outrages du temps, connu des changements de style au fil des siècles et n'est donc pas en soi une grande curiosité.
Cependant nous vous invitons à la visiter, elle dégage beaucoup de charme et recèle encore quelques trésors dans une atmosphère chaleureuse et sereine en parti liée à la luminosité particulière que lui confèrent les vitraux contemporains....dernière patte laissée par le temps, au risque de faire hurler les puristes..... Elle vous surprendra...




© 2018 - 2019 Nogent-sur-Eure. Tous droits réservés.
Accueil - Plan du site - Cookies - Mentions légales
Création du site internet par evolutiveWeb.com